L’histoire de l’invention du blackjack

Le rôle de Don Quichotte

De nos jours, le blackjack est sans aucun doute l’un des jeux de cartes les plus populaires au monde. Des millions de personnes y jouent dans les casinos et sur les plateformes en ligne du monde entier. Mais d’où vient donc ce jeu si apprécié ? L’origine exacte du blackjack reste incertaine. La plupart des historiens s’accordent à dire que le blackjack est la version moderne du jeu appelé « Vingt-et-un ». Le nombre 21 joue d’ailleurs toujours un rôle clé au blackjack. Il s’agit du meilleur score possible, mais si le joueur dépasse ce nombre, il perd automatiquement sa mise. D’ailleurs, dans le langage populaire, le blackjack continue d’être appelé « vingt-et-un ».

Il reste cependant très probable que le jeu « Vingt-et-un » ait lui-même été précédé d’autres variantes du jeu. En France, il existait ainsi le jeu « Quinze », et en Italie, le jeu « Sette e Mezzo », c’est-à-dire « sept et demi ». Mais le plus vieil ancêtre du blackjack se jouait en Espagne, sous la forme du jeu « Trente-et-un ». La première référence à ce jeu date d’une description de celui-ci par un prêtre, en 1440. Le célèbre auteur Miguel de Cervantes mentionne par la suite aussi le jeu du « Trente-et-un » dans un texte datant de 1570 environ. Le père spirituel de Don Quichotte peut donc être considéré comme une des premières références du jeu qui aurait donné naissance au blackjack.

De la cour de France aux casinos américains

Les cartes de jeu étaient à l’époque fabriquées et calligraphiées à la main. Il s’agissait d’un produit de luxe. Pour le simple citoyen, jouer à une quelconque variante du blackjack était donc exclu. Le jeu était par contre joué au sein de la riche noblesse de la cour de France. Et bien évidemment, une variante du célèbre jeu était jouée à la cour de Louis XIV, le Roi-Soleil, à l’exubérante vie de cour au château de Versailles. Le jeu a ensuite probablement atterri dans les casinos français, qui firent leur apparition au 17e siècle. Le vingt-et-un y devint rapidement populaire car il était considéré comme un jeu sur lequel le parieur avait davantage d’influence qu’à la roulette, par exemple.

Le jeu franchit l’océan pour la première fois en 1912, faisant son entrée sur le territoire américain à Evansville, en Indiana. Après un court engouement pour le Twenty-One, les jeux de hasard furent interdits par les autorités locales. L’État américain du Nevada fut le premier à décider, en 1931, de légaliser officiellement les jeux de hasard. Les nouveaux casinos proposaient alors aussi le jeu Twenty-One, mais les joueurs américains ne connaissaient pas ce jeu et s’en méfiaient donc. Afin de rendre le jeu plus attrayant, quelques casinos introduisirent un paiement très lucratif pour le joueur aussitôt que celui-ci recevait un as de pique et un valet noir (« black jack ») comme premières cartes. C’est ainsi que le nom blackjack est apparu.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous ci-dessous pour rester informé de tous nos concours et promotions. Ne manquez ainsi aucune opportunité de gagner de jolis prix !

En m’inscrivant, j’accepte la déclaration de confidentialité. Vous pouvez toujours vous désabonner.