La riche histoire du Grand Casino de Knokke

Un concours public d’architecture

L’histoire du Grand Casino de Knokke commence au début du vingtième siècle. En 1923, Jozef Nellens et sa Société immobilière Knocke balnéaire avaient de grands projets pour Knokke. Parmi ceux-ci figurait la construction d’un casino. Un concours public d’architecture fut alors organisé pour déterminer qui serait chargé de la conception de l’édifice. Et c’est le jeune architecte Léon Stynen qui en est ressorti gagnant. Son projet a par ailleurs constitué sa toute première véritable construction moderniste. La conception du casino de Knokke lui valut une certaine notoriété, l’entrainant à dessiner d’autres casinos par la suite, tels que celui de Blankenberge (1932) et de Chaudfontaine (1938), ainsi que le Casino Kursaal d’Ostende (1950-1952).

Les travaux de construction démarrèrent en 1929 et furent menés à bien en un temps record. Ainsi, le 5 juillet 1930, le Casino Kursaal de Knocke-Albertstrand fêtait son inauguration, sous la forme d’une grande soirée de gala. Jozef Nelles prit lui-même les rênes du casino, avant de céder la place à son fils Gustave après sa mort, en 1934. Si le casino n’était à l’époque ouvert que quatre mois par an, pendant la saison d’été, cela ne l’empêcha pas de connaître un bel essor pendant les années 30. Le casino formait un lieu de rencontre mondain, avec thé dansant l’après-midi, et cabaret, opéra, concerts et récitals le soir. Toutes les grandes vedettes de l’époque y défilèrent : Ray Ventura, Josephine Baker ou encore Édith Piaf, pour n’en citer que quelques-uns.

Un bunker et un canon en bois

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le casino fut partiellement occupé par les troupes allemandes et fortement endommagé par les bombardements. Les Allemands faisaient exploser toutes les mines marines qui étaient rejetées sur le rivage, faisant par ailleurs éclater de nombreuses fenêtres du casino. La grande salle de fête était utilisée comme espace de détente pour la Wehrmacht. En 1943, le casino fut camouflé en bunker, avec un canon en bois sortant de la paroi vitrée centrale de la façade nord. Au moment de la libération par les troupes canadiennes en 1944, le bâtiment fut à nouveau lourdement endommagé, laissant la façade avant en ruine.

Temple de la culture du littoral flamand

Après la restauration de l’édifice par Léon Stynen, le casino rouvrit ses portes à l’occasion du premier festival de l’été, en 1947. Sous la direction dynamique de Gustave Nellens, le casino prospéra dans les années 1950-1960, devenant le temple culturel du littoral flamand. Dès 1949, de grandes expositions y furent organisées chaque été, rassemblant des artistes tels que Pablo Picasso, Max Ernst, Salvador Dalí et René Magritte. Avec des représentations d’artistes de renom tels que Frank Sinatra, Nat King Cole ou encore Jacques Brel, le casino attirait les foules et connut une popularité sans pareille.

En 1952, le monumental lustre vénitien fit son entrée au casino, où il peut toujours être admiré aujourd’hui. Un an plus tard, René Magritte réalisa sa fresque de 360° intitulée « Le domaine enchanté ». Dans les années 1960, sous l’impulsion du succès du casino et de l’amélioration croissante de la mobilité, le tourisme d’hiver commença à se développer, entrainant l’ouverture du casino toute l’année durant. Outre des ballets, des concerts et des soirées dédiées à la poésie, le casino accueillait désormais aussi des festivals de films, des bals d’étudiants et des émissions télévisées. En 1971, les fils Jacques et Roger Nellens reprirent la gestion du casino suite au décès de leur père. Ils veillèrent à concrétiser les vastes plans de rénovation et de modernisation imaginés par ce dernier. Ainsi, tant l’extérieur que l’intérieur de l’édifice firent peau neuve. D’autres travaux auront encore lieu en 1987, conférant au casino son apparence actuelle. C’est cette belle histoire qui mena le Grand Casino de Knokke à être reconnu en 2009 comme faisant partie du patrimoine immobilier flamand. Une reconnaissance dont nous sommes particulièrement fiers.

Référence: Agentschap Onroerend Erfgoed 2016: Casino Knokke [online], https://id.erfgoed.net/erfgoedobjecten/58579 (consulté le 23 janvier 2019).

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous ci-dessous pour rester informé de tous nos concours et promotions. Ne manquez ainsi aucune opportunité de gagner de jolis prix !

En m’inscrivant, j’accepte la déclaration de confidentialité. Vous pouvez toujours vous désabonner.